Rechercher
  • Gaël Sanpo

L'eau: base de la vie, mais laquelle boire pour optimiser la santé ?



Le 22 mars, nous célèbrerons la journée internationale de l’eau. L’occasion de s’intéresser à cet élément qui nous constitue à plus de 65% et sans lequel nous ne survivons pas plus de 3 jours. Retour aux sources de la vie.

Vertus

L’eau est chargée en nombreux minéraux. En effet, avant sa source, elle a circulé dans les profondeurs et s’est donc enrichie en certains minéraux selon les types de sols traversés. Ainsi, toutes les eaux n’ont pas les mêmes compositions ni les mêmes bénéfices.

Il est donc intéressant de varier les eaux de consommation. En outre, l’eau sera filtrée par nos reins. Il vaut mieux ne pas consommer au quotidien des eaux trop chargées en minéraux car elles donneront davantage de travail au système rénal et risqueraient de surcharger notre organisme.

Problématique actuelle

Aujourd’hui, beaucoup de gens consomment l’eau du robinet. Il est évident que consommer l’eau de distribution ne représente pas un danger sanitaire immédiat. Cependant, cette eau n’est pas toujours la meilleure option santé.

En effet, l’eau est polluée par des microbes, des métaux lourds ou encore des antibiotiques. Cette pollution connaît différentes sources : les pesticides abondamment répandus dans les champs et qui atteignent les nappes phréatiques, les rejets de différentes usines ou encore les eaux dites « grises » qui sont les eaux domestiques qui seront certes traitées, mais dans lesquelles on retrouvera toujours les traces de différents médicaments consommés par la population.

Les stations d’épuration réduisent les teneurs en carbone, azote, phosphore et microbes, mais concernant les hormones, pesticides, résidus médicamenteux ou encore hydrocarbures, cette filtration n’est pas suffisante.

Quelle eau consommer ?

Comme toujours, la réponse à cette question sera multiple. Concernant les eaux en bouteilles, choisissez une eau faiblement minéralisée. Pour cela regardez l’indication sur l’étiquette qui doit indiquer une teneur en résidus secs comprise entre 30 et 150 mg. Cependant, il peut être bénéfique de consommer ponctuellement une eau riche en certains minéraux. Ainsi des eaux riches en magnésium peuvent être indiquées en cas de constipation.




On peut aussi décider de filtrer l’eau du robinet. Soyez seulement vigilants à l’éventuelle présence d’aluminium (délétère pour la santé) dans certains filtres. Il existe de nombreuses possibilités sur le marché. Voici deux options intéressantes :

· Le filtre à charbon actif : composé adsorbant, c’est-à-dire qu’il piège les polluants pour les relarguer ensuite. Les bâtonnets de charbon à plonger dans une carafe ou une gourde sont également une bonne alternative.

· Épurateur d’eau par gravité : l’eau s’écoule très lentement à travers différents filtres dans un contenant en inox. Cette filtration lente permet de filtrer plus efficacement les contaminants. Il faudra choisir la taille de l’appareil en fonction de votre utilisation.

Quel que soit votre choix, tout est une question d’équilibre et de variété. L’important est de boire suffisamment et régulièrement une eau de qualité.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout