Rechercher
  • Gaël Sanpo

Cancers: la prévention dans l'assiette

Dernière mise à jour : 9 févr.




C’est indéniable, aujourd’hui, le nombre de cancers ne cesse d’augmenter. Ces derniers font partie de ce que l’on nomme les maladies de civilisation, ces maladies que l’homme développe de par son mode de vie souvent éloigné de sa nature profonde. Cependant, des solutions simples et goûteuses existent afin de réduire les risques.

Pourquoi développe-t-on un cancer ?

Le cancer est un développement cellulaire anormal. Si notre système immunitaire fonctionnait à plein rendement, nous ne devrions jamais développer de cancers car notre corps est capable de détruire les cellules qui dégénèrent. Malgré tout, de petits grains de sables peuvent s’installer au fil du temps et venir gripper cette machinerie bien huilée.

Les causes de cancers sont multiples, mais il est avéré que 35% des cancers sont liés à notre régime alimentaire. Si il est certain que nous pouvons difficilement contrôler la qualité de l’air que nous respirons, nous pouvons facilement réfléchir au contenu de notre assiette.

Que faut-il éviter ?

Le mot d’ordre ici est d’éviter de fournir des armes aux cellules cancéreuses et permettre à votre corps de les combattre au mieux.

Tout d’abord, il faut éviter d’évoluer dans un environnement trop pollué. Il ne nous est pas toujours possible de déménager pour habiter au milieu des bois, donc se promener au grand air le plus souvent possible sera déjà salutaire.

Par ailleurs, la pollution vient aussi des produits que nous utilisons au quotidien : produits ménagers, produits cosmétiques, etc. Une autre source non négligeable provient des produits phytosanitaires utilisés abondamment en agriculture intensive. Essayez autant que possible de consommer des produits bio ou cultivés de façon raisonnée.

Ensuite, il faut éviter l’inflammation qui est, être autre, provoquée par la consommation de mauvaises graisses (graisses trans des produits déjà préparés, beurre, margarine, etc), par des cuissons à haute température, par un stress répété et un manque de sommeil chronique. Le surpoids est aussi un facteur profond d’inflammation.

Quelles sont les solutions ?

Une première solution qui est la base d’une santé optimale est l’activité physique. Il faut essayer de bouger au maximum dans une journée, mais surtout il faut prendre du temps pour soi. C’est un facteur essentiel même quand le cancer est déjà là. Il faut bien entendu adapter l’intensité de l’activité à votre situation.

Prenez soin de votre microbiote intestinal, c’est-à-dire de toutes les bactéries de votre ventre. Il faut donc manger plus de fibres (légumineuses, céréales complètes, fruits, légumes), mais aussi des aliments fermentés comme la choucroute. Ajoutez aussi des aliments riches en oméga 3 comme les huiles de lin, colza, cameline ou encore les petits poissons comme les sardines ou les maquereaux.

Il existe des aliments champions dans la prévention des cancers et que vous pouvez consommer régulièrement :

· Le thé vert qui a une action anti-inflammatoire avérée.

· Le curcuma aussi anti-inflammatoire et qui a une action bénéfique sur la flore.

· Le gingembre qui potentialise l’action du curcuma et qui permet de diminuer les nausées et autres effets secondaires lors des traitements par chimiothérapie.

· Les crucifères (tous les choux) qui ont une action sur le catabolisme des oestrogènes, c’est-à-dire qu’ils réduisent les risques de cancers hormono-dépendants comme les cancers du sein et de la prostate.

· Les omégas 3 qui sont anti-inflammatoires et vulnérabilisent les cellules cancéreuses.

· On citera aussi pour des raisons plus ou moins similaires : l’ail, les champignons, les algues, les graines de lin, les fruits rouges, le raisin.

L’idéal afin d’éviter de développer ce type de pathologie est l’équilibre. Celui-ci doit se retrouver dans votre assiette en consommant des aliments variés et de bonne qualité, mais aussi en se faisant plaisir. Dans votre vie : un équilibre entre le stress de la vie et le bien-être indispensable à votre santé pour une vie épanouie et en pleine santé.

5 vues0 commentaire